LA linotte

La Linotte, sa particularité.

 

La première à apparaître a été Linotte en 1768. C’était sous le règne de Louis XV.

Le Chaume lui servait de toit et les grosses pierres de murs. En son centre, une cheminée permettait de réunir toute la famille Broussard.

A l’époque, les Briérons vivaient essentiellement de l’agriculture, de la pêche et de la chasse. Le marais,  leur lieu principal de vie, réunissait toutes leurs activités. 

Elle est âgée aujourd’hui de 250 ans.

 

Sous "l'ère" de Françoise et de Michel, les visiteurs arrivaient par cet espace pour entrer dans le "Musée-Atelier" à la découverte d'un univers surprenant, celui des Marionnettes. Et puis, quand petits et grands étaient partis, Michel avec ces différents instruments de musique faisaient son spectacle, seul ! Non pas vraiment. Il jouait des aires parfois joyeux, parfois mélancoliques devant Bib', Ping-pong, Serpillière, Éponge et toutes les autres marionnettes qui l'écoutaient dans un silence majestueux. 

 

Alors si vous entendez des notes musiques, entremêlées de chuchotements marionnesques, ne soyez pas surpris et dormez sur vos deux oreilles, vous êtes en toute sécurité. Les Marionnettes sont bienveillantes.

Le coin repas

le coin nuit

l'exterieur


La Linotte est une chaumière brièronne, typique et fonctionnelle. Sur la photo du bas, elle est la troisième partie de la Chaumière, celle qui possède une fenêtre. Elle date du XVIIIème siècle et a été rénovée récemment, en souhaitant garder son charme d'antan. D'un petit "Musée-Atelier" sur la Marionnette, elle est devenue en quelques mois, une chambre d'hôte atypique et charmante . Elle se situe dans un cadre agréable et calme, propice au repos mais aussi à la visite.